Libreville Accueil

28/11/13 - Visite de la SOBRAGA

Après un accueil chaleureux, notre petit groupe de 13 personnes a suivi une guide charmante, souriante et disponible vers une salle où l’on nous a joliment affublées de charlottes (hygiène oblige… photo à l’appui)

 

Et la visite a pu commencer.

 

 


 

Nous nous sommes dirigées vers l’atelier de fabrication des casiers bouteilles.

Bruits et odeurs nous ont sautés aux sens. Mais nous pouvons retenir les explications suivantes : la fabrication des casiers se fait à partir de plastique neuf  en petites perles, du recyclage des anciens casiers ou des nouveaux malformés, d’un stabilisateur sous forme de billes, et de colorant.

A l’entrée, machine à broyer les casiers

Plus loin, 2 machines de production où l’on injecte le mélange obtenu précédemment dans un moule à casier qui sort tout beau tout propre. On obtient 800 casiers par heure ; Chaque machine fabrique un gabarit de casier différent.

La fabrication se fait 24h sur 24, 7 jours sur 7 par des personnes travaillant par tournée : 7h30-14H ; 14H- 22h30 ; 22h30-7H ;Nous passons ensuite à l’atelier de fabrication de bouteilles en  plastique.

On utilise des « préformes » (genre de tube plastique) qui passent dans une  machine « souffleuse » qui chauffe ces tubes avant d’y insuffler du gaz pour ensuite passer dans un moule à bouteille.

Les bouteilles continuent leur chemin dans une trieuse qui élimine toutes les malformées. On obtient 16OOO bouteilles par heure.

Ces bouteilles arrivent dans une « soutireuse »où elles sont rincées puis remplies et boucher automatiquement.


Etapes suivantes : vérification du remplissage ; étiquetage ; codage ; mise en paquets et  filmage de ceux –ci puis mise en palettes soit manuelle ou mécanique.

L’eau mise en bouteilles à SOBRAGA  est issue de la source de Linakiri  et traitée par eux.

 

Nous poursuivons par l’atelier d’embouteillage en verre.

Différentes lignes de production sont mises en place ; la ligne 8 produit 800 bouteilles par heure, la 3 ou la 4 entre 2 et 300 bouteilles/ heure.

Le recyclage des bouteilles s’effectue au Cameroun. Il n’y a pas de fabrication pure à SOBRAGA qui ne gère que le remplissage.

Nous observons donc l’arrivée des casiers, la « dépalettisation », la circulation des casiers sur le « transporteur » qui sort les bouteilles des casiers, les fait passer dans une « laveuse » qui enlève les étiquettes puis lavent les bouteilles avec un peu de soude et d’eau.

Les casiers sont lavés de leur côté ;

3 étapes de vérification de propreté des bouteilles sont nécessaires avant le remplissage puis nous retrouvons les mêmes étapes que pour les bouteilles plastique : soutireuse avec remplissage et capsulage ; passeuse pour laisser égoutter les éventuels débordements de bière ; étiquetage et mise en casier et enfin palettage.

 

Après toutes ces explications, nous avons bien mérité la dégustation de produits SOBRAGA (gino, sprite, orangina, eau de source …) et nous sommes même reparties avec un petit sac cadeau  (casquette, tee shirt, couverts coca…)

On y reviendra !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire