Libreville Accueil

24/03/22-Eglises St Michel et ND de Lourdes

Après la gare routière, en suivant la rue Léon Mba, on arrive à l'église Saint-Michel de Nkembo, situé dans le deuxième arrondissement de Libreville.

La première chapelle fut construite par le Père Gervain en 1949 sur l'emplacement d'un terrain de football. Elle devint paroisse en 1964 et fut agrandie en 1967 afin de contenir une assemblée chrétienne de 3000 personnes.

Les matériaux locaux y sont très présents:

- Les frises au-dessus des portes et les 31 piliers en bois de Douka qui entourent l'église ont été sculptés par un artiste gabonais, Zéphyrin Lendogno. Ils représentent des scènes de l'Ancien Testament (du premier Pilier au Treizième) et du Nouveau Testament (Du Quatorzième au Trente unième). L'autel principal, le Christ en croix, le pupitre, les statues de la Vierge et de saint Michel ont été réalisées par Juan Ndong.

- Les bancs sur lesquels les paroissiens sont assis sont des traverses de chemin de fer.

Non loin se trouve l'église Notre Dame de Lourdes où nous sommes accueillis par le Chanoine Bertrand Bergerot. L'harmonie entre une architecture classique romaine et des carreaux fabriqués de manière artisanale au Portugal, les azulejos, caractérise la façade de cette église achévée en 2015. Très exactement, ce sont quelques 11 127 carreaux qui accolés les uns aux autres, forment des tableaux représentant des scènes de l’Evangile. Le panneau central représente l’Adoration de l’Enfant-Jésus par les Rois mages. Il est entouré des saints patrons de l’Institut, ainsi que des grands archanges Michel et Raphaël, qui semblent garder la porte de l’église.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire